A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - Y - Z

AVERTISSEMENT

Amis lecteurs
Je ne fais ce Blog que pour vous faire decouvrir les tresors du Judaisme
Aussi malgre le soin que j'apporte pour mettre le nom de l'auteur et la reference des illustrations sur tous ces textes , il se pourrait que ce soit insuffisant
Je prie donc les auteurs de me le faire savoir et le cas echeant j'enleverais immediatement tous leurs textes
Mon but etant de les faire connaitre uniquement pour la gloire de leurs Auteurs

LES CINQ ESPECES





Qu'est-ce que le 'hamets ? On range sous cette appellation tout produit composé d'une des 5 espèces des céréales suivantes : blé, orge, avoine, épeautre, seigle, qui sous l'action de ferments, de la chaleur, ou de l'humidité subissent le processus de la fermentation.






Ble (en hébreu hita)








Quel a été le type d'arbre que Adam et Eve ont mangé ? Rabbi Meir dit que ce fut du blé. Quand une personne ne possède pas de connaissance,on dit que cette personne n'a jamais mangé de pain dans sa vie.
Breichit Rabba 15:8

Rabbi Hanina ben Pazzi a dit : Les épines n'ont pas besoin d'être binées (sarclées) ni d’être semées - elles poussent toutes seules, elles se développent tout droit vers le haut et grandissent. Mais le blé – quelle douleur, quel travail est nécessaire avant qu'il ne puisse être fait pour grandir
Genèse Rabba 45:4 (Sefer Hahagadah)







Orge (en hébreu ceora)






Quand un homme voit de l'orge dans un rêve, c'est un signe que ses iniquités sont supprimées, car il est dit : "Tes pêchés ont disparu, tes fautes sont effacées. " (Isaïe 6:7). R. Zera a dit : je n'ai pas décidé de monter de la Babylonie à la Terre d'Israël avant de voir l'Orge dans un rêve.
Brahot 57A

Quand l'orge a tout à fait disparu du bocal, la lutte vient frapper à la porte.
Baba Metzia 59A (Sefer Hahagadah)
www.jewishprograms.org





Avoine






Dans l’Antiquité, l’avoine était utilisée par les prêtres pour prédire l’avenir. Plus tard, le médecin Nicholas Culpeper (1616-1654) s’en servit en cataplasme pour soigner la gale et la lèpre.

Comment la reconnaître ?

L’avoine est une graminée aux racines profondes, utilisée pour nourrir le bétail. Ses tiges frêles portent des inflorescences en grappes, composées de fleurs et de petits épis qui renferment les graines. Bien qu’elle pousse généralement à l’état sauvage, elle peut aussi agrémenter les jardins.










Seigle




Le meilleur pain qu’on eût dans ce pays-là était fait d’orge et de seigle, qu’on cuisait sous la cendre. On le trempait un peu dans de l’eau et du vinaigre ; ce fut la coutume des peuples d’orient, et même des grecs et des romains ; les soldats n’étaient pas nourris autrement.






Epeautre











Les premières mentions de cette céréale se retrouvent dans la Bible. Elle était connue et cultivée dans l'Égypte antique. Ézéchiel l'employait comme ingrédient pour faire son pain.

Prends du froment, de l'orge, des fèves, des lentilles, du millet et de l'épeautre, mets-les dans un vase, et fais-en du pain autant de jours que tu seras couché sur le côté; tu en mangeras pendant trois cent quatre-vingt-dix jours.Ezechiel 4.9





Les greniers de blé

La Bible parle souvent des greniers (Dt 28,8; Ne 10,38-40; Jr 50,26; Ag 2,19; Gn 41,48; etc.); ce qui suppose l'existence de greniers ou de silos publics. Leur forme variait, depuis les modestes installations des villes de la côte en Syrie et Palestine jusqu'aux silos monumentaux, de construction ronde, découverts lors des fouilles, dans les villes ayant des garnisons militaires. Le grenier égyptien de Betsan pouvait contenir plus de 400 hectolitres.
Le vocabulaire hébreu pour désigner les greniers est très varié mais imprécis. Le Proche Orient antique, concrètement la Palestine, fut, dès l'origine, un monde de céréales où l'on vivait et commerçait avec le blé. La centralisation qu'occasionnait la monarchie fit prendre aux silos des grandeurs monumentales. Ce sont des constructions rondes en briques, proches des habitations et parfois réunies en un quartier à part.
Les silos pouvaient avoir la forme de hautes ruches, où l'on montait par un escalier extérieur jusqu'au toit voûté; on y versait le blé par une sorte de lucarne. D'autres silos étaient simplement couverts par des planches de bois qui pouvaient être déplacées.
Les greniers ou silos domestiques pouvaient être de grandes jarres, comme on en a trouvé à Jéricho ou de petits trous creusés dans le sol avec une terre pavée de galets ou recouverte de briques.
De nombreux textes bibliques font allusion à ce type de civilisation depuis l'époque des Patriarches jusqu'au Nouveau Testament (Pr 3,10).
interbible

Aucun commentaire: