A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - Y - Z

AVERTISSEMENT

Amis lecteurs
Je ne fais ce Blog que pour vous faire decouvrir les tresors du Judaisme
Aussi malgre le soin que j'apporte pour mettre le nom de l'auteur et la reference des illustrations sur tous ces textes , il se pourrait que ce soit insuffisant
Je prie donc les auteurs de me le faire savoir et le cas echeant j'enleverais immediatement tous leurs textes
Mon but etant de les faire connaitre uniquement pour la gloire de leurs Auteurs

LES TABLES DE LA LOI




















Le décalogue
Dix Paroles pour l’humanité

Certains livres ou passages de la Bible ont dépassé
les frontières d’Israël pour toucher l’universel.
C’est incontestablement le cas des dix paroles ou dix
commandements.

Les dix commandements
Au Sinaï, Moïse reçoit les dix commandements et engage Israël à suivre la Loi de l’Alliance, qui préconise la crainte et l’amour d’un Dieu unique invisible, omniscient et tout-puissant. Les dix commandements :

Exode chapitre 20
1- (1) "Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, d'une maison d'esclavage.
2- (2) "Tu n'auras point d'autre dieu que moi.
3- Tu ne te feras point d'idole, ni une image quelconque de ce qui est en haut dans le ciel, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux au-dessous de la terre.
4- Tu ne te prosterneras point devant elles, tu ne les adoreras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui poursuis le crime des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième générations,pour ceux qui m'offensent;
5- et qui étends ma bienveillance à la millième, pour ceux qui m'aiment et gardent mes commandements.
6- (3) "Tu n'invoqueras point le nom de l'Éternel ton Dieu à l'appui du mensonge; car l'Éternel ne laisse pas impuni celui qui invoque son nom pour le mensonge.
7- (4) "Pense au jour du Sabbat pour le sanctifier.
8- Durant six jours tu travailleras et t'occuperas de toutes tes affaires,
9- mais le septième jour est la trêve de l'Éternel ton Dieu: tu n'y feras aucun travail, toi, ton fils ni ta fille, ton esclave mâle ou femelle, ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes murs.
10- Car en six jours l'Éternel a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu'ils renferment et il s'est reposé le septième jour; c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du Sabbat et l'a sanctifié.
11- (5) "Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur la terre que l'Éternel ton Dieu t'accordera.
12- (6) "Ne commets point d'homicide. (7) "Ne commets point d'adultère. (8) "Ne commets point de larcin. (9) "Ne rends point contre ton prochain un faux témoignage.
13- (10) "Ne convoite pas la maison de ton prochain; Ne convoite pas la femme de ton prochain, son esclave ni sa servante, son boeuf ni son âne, ni rien de ce qui est à ton prochain."


Mishné Torah « Fondements de la Torah » chapitre 1
4- Le prophète (Jérémie X, 10) enseigne : « l’Éternel Dieu est vérité », Il est la seule vérité, et il n’existe aucune autre vérité comme Sa vérité (L’existence de Dieu n’est pas contingente, on ne peut pas dire Dieu existe comme il aurait pu ne pas exister). Et c’est ce que dit la Torah :
« Point d’autre que Lui » (Deutéronome IV, 35), c’est-à-dire qu’il n’existe aucun être de vérité comme Lui.
5- Cet Être est le Dieu du monde et le maître de la terre, c’est Lui qui dirige la course des astres d’une puissance infinie, sans que cette puissance ne souffre nulle interruption. La sphère des cieux tourne, en effet, en permanence, et il est impossible qu’elle tourne sans qu’une cause préside à son mouvement. Et cette cause est le Saint, béni soit-Il, qui la fait tourner sans le secours d’une main ou d’un corps.
6- Cette connaissance est un commandement positif comme il est dit « Je suis l’Eternel ton Dieu ». Et quiconque croit qu’il existe d’autres dieux, en dehors de Lui transgresse un commandement négatif, comme il est dit : « Tu n’auras pas d’autres dieux devant Ma face », et il renie le grand principe dont tout dépend.


Le Cantique des Cantiques
Du « sein » au « saint »


Pour Rabbi Aquiba, le Cantique des cantiques doit
être entendu sur un plan allégorique.
Il s’agit de l’amour de Dieu et de l’homme. Toutes les
images érotiques deviennent alors un langage religieux.

Les deux seins de la bien-aimée correspondent aux
deux tables de la Loi.


Cantique des cantiques chapitre 4
5- Tes deux seins sont comme deux faons, jumeaux d'une biche qui paissent parmi les roses.

Rachi
Comme deux faons, jumeaux d'une biche: ces deux seins correspondent aux deux tables de la Loi, comme des jumeaux de biche, qui se font face, cinq paroles face à cinq paroles, chaque parole en vis-à-vis d’une parole. « Je suis » face à « Tu ne tueras pas », car qui tue diminue l’image divine ; « tu n’auras pas d’autres dieux » face à « tu ne commettras pas d’adultère » car celui qui suit l’idolâtrie ressemble à une femme infidèle à son mari en prenant des étrangers ; « Tu ne prononceras pas » en face de « tu ne voleras pas », car quiconque vole, finira par jurer en mensonge ; « Souviens-toi » en face de « Tu ne feras pas de faux témoignage »,car qui transgresse le Shabbath porte un faux témoignage sur son créateur, à savoir qu’Il n’a pas cessé au Shabbath du Commencement ; « Respecte » en face de « Tu ne convoiteras pas », car celui qui convoite finira par enfanter un fils qui maudira son père et honorera celui qui n’est pas son père.


Les Noahides
Sept lois pour les nations

La tradition orale considère que les nations ont
reçu un code éthico-religieux avant le décalogue
révélé au peuple d’Israël : les sept lois de Noé
(noahide).
Noé, sauvé des eaux, serait une figure parallèle
à celle de Moïse, sauvé du Nil. Selon cette
tradition, les justes des nations sont ceux qui
respectent ce code.

Talmud de Babylone traité Sanhédrin 56 a
Nos sages ont enseigné : sept lois ont été données aux fils de Noé [à l’humanité] :
 établir des tribunaux,
 l’interdiction de blasphémer,
 l’interdiction de l’idolâtrie,
 l’interdiction des unions illicites,
 l’interdiction de l’assassinat;
 l’interdiction du vol,
 l’interdiction d’arracher un membre d’un animal vivant.

Aucun commentaire: